Chargement en cours...
Revenir
  • Votre panier 0 produit
  • Total des produits 0,00 €
  • Frais d'envoi 0,00 €
  • Total 0,00 €
Aller dans

Le potager en novembre

En ce mois de novembre, il fait calme dans le potager et ce dernier entre dans une sorte de léthargie. Les tâches à réaliser consistent essentiellement à l'entretien du potager. Vous pouvez également profiter de ce mois pour effectuer le plan de rotations de vos cultures.

Parmi les tâches à réaliser, il y a la protection des cultures contre les possibles gelées, et aussi les semailles, repiquages et récoltes des cultures saisonnières. Les cultures davantage exposées, comme les choux, doivent être protégées à l'aide de matériel spécifique pour la protection des plantes, ou à l'aide de paille ou de rafles de maïs. Il en est de même pour les artichauts qui peuvent être protégés à l'aide de fumier ou de paille. Si vous disposez de jardinières ou de pots inutilisés, novembre est une bonne période pour les régénérer en y ajoutant du compost dans le cas de cultures en pots, ou en y incorporant du fumier.

En outre, pendant cette pause automnale, l'arrosage est fortement diminué, voire absent. Il y a également moins de cultures à surveiller. Et, presque tous les soucis liés aux maladies et aux ravageurs disparaissent, car le froid n'est pas d'un accueil très chaleureux pour ces indésirables...

Lorsque les cultures d'été ont achevé leur cycle, il est important de les éliminer du potager. Certaines peuvent en outre être recyclées en les utilisant comme compost.

Protection contre le gel

La principale préoccupation de ce mois concernant le potager est la crainte qu'une gelée vienne ruiner les plantations ou les semis des futures plantes et récoltes.

Serres

Une des solutions consiste à installer des serres, servant à maintenir une température d'au moins 5ºC plus élevée que la température extérieure. Il existe une grande variété de modèles de serres de différentes tailles et possédant des fonctionnalités différentes en fonction du type de culture (en terre, en pots, en tables de culture, etc.). Toutes les serres disposent d'un dispositif de contrôle de la ventilation, surtout très important lors des journées chaudes d'été.

Concernant les plantes en jardinières, une autre option consiste à placer une couverture à base de paille (paillis) sur les cultures comme les poireaux ou les carottes. En plus de protéger ces cultures contre le gel, les paillis permettent de garder un sol meuble.

Semailles, repiquages et récoltes

Comme dit le proverbe : à la Sainte Cécile, chaque fève en fait mille.

Le mois de novembre se prête donc bien pour semer avant que n'arrive le froid de l'hiver.

Semailles : ail, épinards, scaroles, fèves, laitues, pommes de terre, carottes, oignons, et aussi la mâche qui apporte un peu de variété dans les salades.


Les récoltes quant à elles dépendent des plantes qui ont été semées à la fin de l'été et au début de l'automne :

Récoltes : laitues, radis, roquette, carottes ou navets.

Si la météo s'y prête, ces récoltes peuvent être séchées au soleil.

Temps idéal pour cultiver des herbes aromatiques

Plus il y a une grande biodiversité dans le potager, plus ce dernier est écologique et stable. Par ailleurs, comme déjà mentionné à différentes occasions, les plantes aromatiques offrent des avantages non négligeables quant à la protection du potager contre les insectes indésirables, et elles peuvent en plus sublimer vos plats.

L'automne est le moment idéal pour multiplier par bouturage les plantes aromatiques, telles que la sauge, le romarin, la verveine odorante ou la santoline ; ou encore multiplier par division des touffes les plantes comme le thym, la sarriette ou la mélisse.

Tomillo sobre tomillo / Thyme over thyme

Cette pause dans l'activité du potager tombe bien car elle laisse un peu de temps pour penser à la planification du prochain cycle de cultures dans le potager : quand débuter les prochains semis, comment organiser et combiner les prochaines cultures afin qu'elles soient davantage productives et pratiques, etc.


Enfin, rappelez-vous qu'un potager est un milieu vivant en constante évolution dont il faut s'occuper en continu, avec des périodes plus calmes et d'autres plus actives. Et, si vous souhaitez que votre potager soit en forme (et en couleurs), sans vous en faire voir de toutes les couleurs, tenez-le toujours à l’œil.

Autres articles intéressants

Comment cultiver les asperges dans votre potager

vendredi 8 juillet 2016

Nous vous expliquons, ici, comment cultiver l'asperge, un végétal appartenant à la famille des liliacées. La partie comestible s'appelle le turion, il s'agit du bourgeon tendre qui résulte de la plante d'asperge. Les turions d'asperges...

Comment cultiver le potiron dans votre potager

samedi 16 juillet 2016

Le potiron (Cucurbita maxima), est un légume annuel riche en vitamines (A, B, C et D) et minéraux (potassium, calcium, fer...) intéressant pour ses multiples propriétés et usages. Propriétés Composé presque uniquement d'eau, c'est une...

Culture du poireau

mercredi 20 juillet 2016

Le poireau est une plante de la famille des liliacées, comme l'ail ou l'oignon; elles sont faciles à cultiver et peu exigeantes. Elles ne prennent pas beaucoup de place et peuvent se récolter sur une longue période de temps. La partie...

Comment cultiver le céleri dans votre jardin

jeudi 7 juillet 2016

Le céleri provient de la famille des apiacées, anciennement appelés les ombellifères. C'est une plante bisannuelle et ses graines se caractérisent par les 5 nervures qui parcourent leur longueur. Semis Il y a deux époques pour semer le...

Découvrez Notre Catalogue