Chargement en cours...
Revenir
  • Votre panier 0 produit
  • Total des produits 0,00 €
  • Frais d'envoi 0,00 €
  • Total 0,00 €
Aller dans

Le potager en mars

En ce mois de mars, il est prudent de garder un œil sur le potager et un autre sur le ciel, car, même si le bon temps nous accompagne et nous encourage à semer et planter presque de tout, l'un ou l'autre gel pourrait encore nous surprendre.

Tâches du mois de mars

Comme dit ci-avant, le mois de mars est un mois de contrastes, où les journées printanières s'alternent avec les derniers gels de l'hiver. Cette instabilité met à rude épreuve notre capacité de réaction pour adapter les routines déjà établies dans le potager.

L'arrosage. Durant les semaines où il fait plus chaud, la fréquence d'arrosage peut être augmentée pour avoir entre 7 et 14 tours d'arrosage par semaine.

Les serres. Surtout dans les régions situées à l'intérieur des terres, les serres sont encore indispensables au maintien des semis et des cultures qui doivent être gardées à l'abri du gel. Cependant, pendant les jours particulièrement ensoleillés, il est nécessaire de les ventiler afin d'éviter que les serres n'atteignent des températures trop élevées.

D'autre part, lorsque les conditions sont trop instables, la plante peut s'affaiblir et devenir alors une cible facile pour les maladies et les ravageurs. Afin d'éviter ce genre de problèmes ainsi que ceux qui pourraient survenir à l'avenir, vous pouvez donner un coup de main aux plantes en incorporant à l'arrosage des préparations végétales stimulantes qui les renforceront et les aideront à développer des défenses contre les attaques de pucerons ou d'autres parasites.

Que semer ?

Grâce à l'augmentation de la durée du jour et à l'augmentation des températures, s'ouvre un éventail de variétés qui peuvent être semées, surtout dans les zones chaudes ou tempérées. Il faut cependant tenir compte du type de semailles à appliquer.

S. en semis protégé : aubergines, potirons, melons, concombres, poivrons et tomates.

S. en semis non couvert : blettes, céleris-raves, oignons, patates douces, choux, scaroles et laitues.

S. à l'air libre en pleine terre ou dans un récipient définitif : fèves, épinards, panais, pommes de terre, radis, carottes.

Outre les fruits et les légumes, vous pouvez enrichir votre potager en y ajoutant des plantes aromatiques. En plus de constituer d'importants usages médicaux, ces dernières contribuent également à attirer les pollinisateurs dans les cultures et à éviter ainsi certains ravageurs. Voici quelques-unes des variétés qui peuvent être semées :

Que repiquer ?

Si, dans les mois précédents, vous avez fait vos devoirs, les semis préparés au début de l'hiver devraient déjà être prêts pour le repiquage : chou-fleur de printemps, poireaux.

Cependant, il se peut que vous ayez quelques doutes avant de vous atteler à la tâche.

Comment savoir si c'est le moment de repiquer ?

Il y a plusieurs règles basées sur le développement de la partie aérienne de la plante. Dans le cas des légumes-feuilles (laitues, scaroles, ...), si le plant a plus de 4 feuilles bien formées, le plant peut déjà être retiré du semis, mais en général, le moment adéquat c'est quand la hauteur de la plante est supérieure à la profondeur du conteneur ou du récipient dans lequel le semis a été réalisé.

Quel est le meilleur moment pour repiquer ?

Si possible, le repiquage doit se faire en toute fin d'après-midi, afin que les plantes ne souffrent pas de la chaleur et de la déshydratation.

À quelle profondeur le repiquage doit-il être réalisé ?

En général, les racines (avec leur motte) sont plantées au ras du sol, en ne couvrant pas plus de 1 cm de la tige de la plante. Cependant, dans le cas des laitues et des scaroles, le plant est enterré seulement jusqu'à la base des premières feuilles, laissant le collet un peu au-dessus du sol ; alors que, dans le cas des tomates, il est conseillé que le plant soit repiqué plus profondément, allant jusqu'à plusieurs centimètres dans la terre et en incluant davantage de racines (voire les premières feuilles) sur la partie de la tige recouverte.

Et enfin, voici une astuce : afin de réduire l'évapotranspiration, et donc la perte en eau, il est vivement recommandé, dans un moment aussi crucial pour la plante, de raccourcir les feuilles des légumes-feuilles. Ceci est également valable pour les oignons et les poireaux.

Que récolter ?

Dans les régions où le climat est chaud, seule une petite pause hivernale peut être observée dans le potager. C'est pourquoi, bien que Mars soit le mois des semailles, vous pouvez également récolter certaines cultures dans ces régions chaudes : artichauts, choux en général, chou-fleur, scarole, épinards, petits pois, fèves, laitues, poireaux, radis et carottes.

Comme vous pouvez le constater, avec la chaleur, l'activité repart dans le potager. Et, si vous vous êtes bien préparés les mois précédents et que vous êtes un peu prévoyants concernant l'arrosage et les problèmes de ravageurs potentiels, vous serez enchantés de vous en être occupés.

Autres articles intéressants

Le potager en juin

mercredi 1 juin 2016

Voilà déjà l'été qui pointe le bout de son nez pendant que le potager est en pleine effervescence ! Mais arrivent aussi une humidité ambiante élevée, des hautes températures et des pluies moins abondantes. C'est pourquoi l'attention...

Culture du chou-fleur

vendredi 22 juillet 2016

Le chou-fleur est une plante de la famille des crucifères (ou brassicacées) comme le chou ou le brocoli. Il fait parti des plantes cultivées pour leurs fleurs et, bien que cela puisse nous paraître étrange, les espèces de choux-fleurs ont...

La tomate et ses variétés

mercredi 27 avril 2016

Le plant de tomate est une référence dans la plupart des potagers, il représente la culture phare par excellence. Son fruit est aussi l'un des plus utilisés et appréciés en cuisine, et ceci n'est pas un hasard. Sa saveur, polyvalence et...

Culture du haricot

vendredi 15 juillet 2016

Le haricot appartient à la famille des légumineuses. Il existe deux types de cultures: les haricots nains avec des tiges droites et qui ne nécessitent pas de tuteurs, et les haricots à rames qui eux nécessitent des tuteurs. Exigences de la...

Découvrez Notre Catalogue