Chargement en cours...
Revenir
  • Votre panier 0 produit
  • Total des produits 0,00 €
  • Frais d'envoi 0,00 €
  • Total 0,00 €
Aller dans

Le potager en juin

Voilà déjà l'été qui pointe le bout de son nez pendant que le potager est en pleine effervescence ! Mais arrivent aussi une humidité ambiante élevée, des hautes températures et des pluies moins abondantes. C'est pourquoi l'attention doit être concentrée sur le contrôle de l'irrigation et la prévention contre l'apparition possible de fléaux dans le potager.

L'époque des envahisseurs

La chaleur et l'humidité élevée représentent un terreau idéal pour une grande variété d'envahisseurs indésirables dans le potager :

Champignons

L'oïdium est fréquent sur les feuilles de cucurbitacées comme les courgettes, les concombres, les melons et les pastèques, et est reconnaissable à son duvet blanchâtre. Le mildiou quant à lui apparaît en général sous formes de taches brunes sur toutes les solanacées comme l'aubergine, la pomme de terre, le poivron et la tomate.

L'apparition de ces champignons se produit en général dans des environnements très humides et chauds, comme lors de l'arrosage par aspersion, ou après des pluies prolongées, et lorsque les températures sont comprises entre 10ºC et 20ºC. Il est donc préférable d'éviter d'arroser aux heures les plus chaudes. Leur propagation est favorisée par les coupures et blessures sur n'importe quelle partie de la plante, c'est pourquoi il faut porter attention aux heures d'arrosage et d'ensoleillement, et veiller à ne pas blesser les cultures.

Si ces champignons sont déjà présents en quantités inquiétantes dans le potager, il est possible de recourir à certains produits écologiques qui aident à éliminer ces indésirables :

  • extraits de plantes (prêle, ail, etc.)
  • propolis : cire empêchant l'entrée des champignons
  • préparations antifongiques
  • produits homéopathiques
  • poudres de soufre.

Insectes

Les pucerons, l'araignée rouge, la mouche blanche (aleurode), les thrips et les cochenilles sont les principaux insectes indésirables qui envahissent les cultures au mois de juin.

Tous ces insectes se retrouvent en général sur le dessous (face inférieure) des feuilles car c'est une zone qui présente une plus grande porosité et qui est plus facile d'accès pour leurs appareils buccaux suceurs. Ces insectes aspirent et se nourrissent de la sève des plantes, leur dérobant ainsi les éléments nutritifs et l'eau, ce qui peut entraîner un affaiblissement important des plantes touchées

L'affaiblissement de la plante peut être dû à d'autres causes, comme des pratiques horticoles inadéquates. En conséquence, lorsque la plante est affaiblie suite à l'invasion de ces parasites, la cause de cet affaiblissement peut être confondue avec l'une de ces pratiques telles que :

  • arrosage en excès ou déficitaire
  • excès d'engrais liquide
  • saison inadéquate
  • manque ou excès de soleil
  • faible biodiversité des espèces (monocultures)

C'est pourquoi, la première chose à faire consiste à identifier la cause, et il convient ensuite de corriger la mauvaise pratique ou de se débarrasser de ces envahisseurs indésirables. Si les cultures sont touchées par ces parasites, il existe différents traitements écologiques tels que :

  • savon noir (potassique) : insecticide et acaricide naturel. Également utilisé comme mouillant et pour nettoyer les feuilles.
  • huile de Neem : insecticide et acaricide naturel. Également utilisé comme répulsif.

Adapter la fréquence et la durée en fonction de la saison dans l'année.

Vu les températures élevées et l'augmentation de la durée d'ensoleillement, l'arrosage est d'une importance vitale dans le potager.

A cette époque de l'année, l'arrosage doit se faire avec peu d'eau, mais plusieurs fois par jour, par exemple : si l'arrosage est réalisé manuellement, il a lieu une fois par jour ; par contre, si c'est un arrosage au goutte-à-goutte, deux ou trois arrosages par jour sont nécessaires, ce qui peut représenter une tâche asservissante.

Il existe cependant des alternatives qui facilitent ce travail en été :

  • Si les plantes sont en pots, un cône en céramique auto-chargeable peut être placé dans la terre de ces derniers. Ce cône se remplit d'eau et la libère ensuite peu à peu.
  • Si vous disposez d'un grand potager, le plus pratique est d'utiliser un arrosage au goutte-à-goutte auquel on peut ajouter un programmateur d'arrosage permettant de réguler tant le nombre d'arrosages par jour que la durée de ceux-ci.

Le moment de la journée pendant lequel l'arrosage a lieu est également très important. Ce dernier doit toujours être effectué pendant les heures les moins ensoleillées, comme à l'aube ou au crépuscule, ce, afin d'éviter l'évaporation et le gaspillage de l'eau, et aussi parce que, lors de l'arrosage, les gouttes d'eau restant sur les feuilles produisent un effet de loupe en concentrant le rayonnement solaire et occasionnent alors des blessures sur les feuilles.

Semailles, repiquages et récoltes.

  • Semailles en semis à l'air libre : choux et choux-fleurs d'automne et d'hiver, laitues, blettes, céleris.
  • Semailles en place en plein air : haricots nains et haricots à rames, courgettes, maïs doux, persil, radis, betterave rouge, carottes.
  • Repiquages : céleri, oignons, choux, choux-fleurs, laitues, poireaux et tomates. Ces dernières sont repiquées plus tardivement dans les régions chaudes.
  • Récoltes : en régions tempérées : blettes, céleri, courgettes, oignons, choux-fleurs, épinards, carottes, betteraves rouges. Éventuellement seulement dans les régions froides : fraises et petits pois. Dans les régions froides : fèves. Dans les régions chaudes : haricots verts, laitues, navets, pommes de terre, poireaux, radis, tomates.


En raison de la forte activité qui règne dans le potager en ce mois de juin, il est très probable que les quantités récoltées commencent à être supérieures aux quantités consommées. C'est pourquoi, le mois de juin et les suivants sont idéaux pour apprendre les techniques de conservation des aliments, ou pour entamer de bonnes relations avec les voisins en leur offrant par exemple quelques légumes issus du fruit de votre travail.

Autres articles intéressants

Le potager en juillet

vendredi 1 juillet 2016

C'est l'été, période où la lumière et les bonnes températures accélèrent la croissance des plantes et la production de fruits et légumes dans le potager.En juillet, la production des potagers est à son apogée et il convient d'être...

Le potager en avril

vendredi 1 janvier 2016

Cette année, la météo n'ira pas à l'encontre du proverbe populaire “Pluie d'avril donne à boire !”. Le ciel nous envoie en effet de la joie sous forme de pluies qui viennent étancher la soif des nombreuses cultures pouvant être...

Comment cultiver le céleri dans votre jardin

jeudi 7 juillet 2016

Le céleri provient de la famille des apiacées, anciennement appelés les ombellifères. C'est une plante bisannuelle et ses graines se caractérisent par les 5 nervures qui parcourent leur longueur. Semis Il y a deux époques pour semer le...

Découvrez Notre Catalogue