Chargement en cours...
Aller dans

Le potager en janvier

Janvier est probablement le mois le plus important pour le potager, non pas pour son activité frénétique, mais parce que c'est le point de départ dont dépendra la future récolte au printemps et en été. La préparation des semis est en effet fondamentale afin de disposer des plants à la bonne saison.

La majorité des plantes potagères dont la récolte a lieu au printemps et en été, comme par exemple les tomates, les courgettes ou les aubergines, peuvent être semées au début de l'hiver. Ceci permet d'allonger la période de récolte, mais cela exige également un certain nombre de soins et une attention essentiels pour y parvenir.

Approvisionnement en semences

Avant toute chose, vous devez vérifier de quelles semences vous disposez, par exemple des récoltes précédentes. Par ailleurs, il est important que vous sachiez clairement quelles sont les variétés de semences les plus adaptées à vos besoins de sorte à vous procurer - que ce soit par échange ou par achat - (si vous n'avez pas pu en obtenir des récoltes précédentes) ce qui vous convient le mieux. Autrement dit, si vous souhaitez commencer à semer en janvier, il vaut mieux choisir des variétés qui sont mieux adaptées au froid.

Dill Seeds

Protection des semis

Le plus grand ennemi pour les semis au cours du mois de janvier sont les basses températures qui inhibent la germination ou paralysent la croissance. Afin d'éviter ce problème, la culture doit être protégée des conditions météorologiques rigoureuses. Pour ce faire, il existe différents systèmes.


Semis recouverts d'une structure en plastique ou en verre
comportant un système de ventilation, comme une mini serre, pour mieux réguler la température et l'humidité.

En utilisant ce système, le mois de janvier constitue une bonne période pour semer des poireaux, des scaroles, de la laitue, du céleri, du chou et du chou-fleur.

Semis à chaud : nécessite également une structure en plastique ou en verre recouvrant la caissette ou le récipient où le semis a été réalisé. De plus, à la différence du type de semis précédant, une couche de fumier frais est placée sous le substrat et le compost où les graines ont été semées. Le fumier de cheval est celui qui est le plus utilisé.


Cette méthode est avant tout bien adaptée aux régions présentant un climat plus rude, car ce système utilise la chaleur dégagée par la fermentation du fumier pour maintenir une température supérieure à 10°C.


Ce système convient pour les semis de tomates, aubergines, courgettes, et, dans les régions les plus chaudes, pour les poivrons.


Une autre astuce afin que les plantes résistent au gel dans les zones plus froides est le paillage. Le paillage consiste à couvrir le sol avec de la paille ou d'autres matériaux, et convient en particulier dans le cas du persil et des épinards.


Par contre, dans les régions chaudes, certaines cultures peuvent être semées directement dans la terre, comme l'ail, les radis ou les carottes. Dans les régions chaudes, il est également possible de repiquer les fraises, les blettes, la laitue, les scaroles, la roquette, les poireaux et les choux.


Même lorsque le début de l'hiver n'est pas très rude, la protection des semis contre le froid est une étape à ne pas négliger si vous désirez obtenir une bonne récolte par la suite.

Autres articles intéressants

Comment monter un système d'arrosage goutte à goutte?

vendredi 8 septembre 2017

Si tu es conscient des problèmes de manque d'eau et des factures et tu es intéressé par l'optimisation des ressources que nous fournit la nature il est probable que à un certain moment tu aies pensé d'améliorer l'efficacité de ton verger...

Comment cultiver le potiron dans votre potager

samedi 16 juillet 2016

Le potiron (Cucurbita maxima), est un légume annuel riche en vitamines (A, B, C et D) et minéraux (potassium, calcium, fer...) intéressant pour ses multiples propriétés et usages. Propriétés Composé presque uniquement d'eau, c'est une...

Culture du poireau

mercredi 20 juillet 2016

Le poireau est une plante de la famille des liliacées, comme l'ail ou l'oignon; elles sont faciles à cultiver et peu exigeantes. Elles ne prennent pas beaucoup de place et peuvent se récolter sur une longue période de temps. La partie...

Comment cultiver le céleri dans votre jardin

jeudi 7 juillet 2016

Le céleri provient de la famille des apiacées, anciennement appelés les ombellifères. C'est une plante bisannuelle et ses graines se caractérisent par les 5 nervures qui parcourent leur longueur. Semis Il y a deux époques pour semer le...

Découvrez Notre Catalogue