Chargement en cours...
Revenir
  • Votre panier 0 produit
  • Total des produits 0,00 €
  • Frais d'envoi 0,00 €
  • Total 0,00 €
Aller dans

Le potager en février

Peu à peu, les jours rallongent et les amandiers se réveillent de leur léthargie. Mais, ne vous y fiez pas, car en février les vagues de froid inattendues sont fréquentes. C'est pourquoi, il faut s'assurer que ces gelées ne gâchent pas la récolte des cultures de l'hiver ou le travail accompli précédemment pendant le mois de janvier avec les semis.

Semer, repiquer et récolter

Que peut-on semer ?

  • Graines en semis protégé : poireaux, blettes, scaroles, laitues.
  • Graines en semis à chaud : aubergines, choux, concombres, tomates, poivrons.
  • Graines en plein air : radis, betteraves, ail, carottes, haricots.

Que peut-on repiquer ?

À cause du froid et du fait que même dans les régions plus tempérées des gelées ne sont pas exclues, il ne serait pas opportun de repiquer les plants directement dans le sol, à moins de disposer d'une serre tunnel.

Que peut-on récolter ?

Certains des légumes qui peuvent être récoltés sont : fèves, choux, épinards, scaroles, laitues, navets ou poireaux. Dans les régions plus tempérées, commence la deuxième période de cueillette des artichauts qui peuvent être récoltés jusqu'à mai-juin.

Travailler les semis

Comment choisir votre semis idéal ?

Protection des semis

Si les semis ont été bien préparés les mois précédents, quelques plants devraient déjà être prêts, notamment au niveau des cultures à cycle court (scaroles, laitues) lorsque la plante montre plus de 4 feuilles bien formées. Cependant, au moment de les repiquer, il faudra préparer un système de protection.

Dans le cas du repiquage en terre, la culture peut être protégée à l'aide de tunnels de culture ou de voiles d'hivernage. Dans les régions chaudes, la protection peut s'effectuer en recouvrant le sol à l'aide de toute couverture telle qu'une bâche en plastique, bien qu'il existe aussi des films biodégradables. Une autre possibilité consiste également à répandre de la paille. Ces deux dernières options sont plus respectueuses de l'environnement que l'option avec du plastique.

Dans le cas de la culture en pot, il est possible de réaliser un repiquage. Cette technique consiste seulement à mettre le plant dans un pot un peu plus grand que celui du semis. Cela permet de gagner du temps si vous ne disposez pas encore du récipient définitif adéquat. De plus, cela permet aux plantes de s'enraciner correctement et de se renforcer en diminuant l'impact du changement de pot.

L'augmentation de la durée d'ensoleillement permet la semaison d'une plus grande variété de cultures, mais uniquement en utilisant des semis protégés, comme les semis à chaud ou en utilisant un propagateur électrique qui protègent des froids nocturnes. Toutefois, les chanceux qui vivent dans des régions plus chaudes peuvent réaliser des semis en plein air.

Protection des cultures

Surtout dans les régions tempérées, la production d'un potager en hiver peut se révéler importante si vous avez choisi des variétés plus rustiques et plus résistantes au froid, et qu'en plus vous les avez protégées contre les dommages pouvant être causés par les gelées nocturnes.

Variétés résistantes

Les cultures comme les choux primeur, les choux de Bruxelles, les poireaux, l'ail, les fèves, les petits pois, les oignons, les carottes, les scaroles et les endives peuvent se développer sans aucune protection, tout en les couvrant cependant de temps en temps avec un voile d'hivernage, également appelé voile de forçage, si la température est inférieure à 5°C en-dessous de zéro. Par contre, la protection doit être maintenue pour les cultures plus sensibles comme les radis ou la laitue, les laitues de type romaine étant les plus robustes.

Parmi les variétés les plus résistantes au froid, il y a :

Voiles d'hivernage

La substitution du plastique - habituellement utilisé pour protéger ces cultures - par un voile d'hivernage représente un progrès important dans la conception d'un potager davantage naturel. Étant constitué d'un matériau semi-perméable, il permet en effet une meilleure aération, sans qu'on soit tenu de devoir ouvrir ou fermer les serres en fonction des changements de température.

D'autre part, bien que son utilisation n'implique pas une augmentation de 3°C concernant les zones non couvertes, il se produit une meilleure croissance et un un meilleur développement des cultures, car les voiles d'hivernage ont une influence sur d'autres aspects importants :

  • ils protègent les plantes contre le vent sans entraver la circulation de l'air, et en créant un microclimat qui favorise la photosynthèse.
  • ils laissent passer l'eau vu qu'ils sont semi-perméables, tout en freinant la chute de la pluie, et en évitant ainsi le compactage du sol et le lessivage des éléments nutritifs.
  • ils constituent une barrière contre les parasites et les insectes volants.

Inclure des plantes aromatiques dans le potager

Il est essentiel d'inclure des plantes aromatiques dans votre potager. En effet, en plus de parfumer votre potager ou votre jardin, ces plantes attirent également les pollinisateurs et constituent des répulsifs contre certains ravageurs. Elles vous offrent en outre un service de pharmacie 24h/24 de par leurs propriétés médicinales.

Abeja

Un exemple frappant est le basilic : répulsif contre les moustiques et contre les ravageurs comme les pucerons (c'est pourquoi il se retrouve habituellement entre les poivrons et les tomates), il est également largement utilisé comme condiment dans la cuisine, et, de par ses exigences limitées, il convient pour la culture en pot.

Pour le cultiver, il doit être semé en semis entre février et mars, afin qu'il soit prêt pour le repiquage à partir d'avril. Préférez une terre riche en humus, avec une humidité constante, et placez-le dans un endroit ensoleillé. Si ces conditions sont remplies, vous pourrez en profiter à partir du moment où il est repiqué.

Enfin, si vous disposez de variétés fruitières, c'est le moment de tailler les arbres fruitiers, avant qu'ils ne sortent de leur dormance avec l'arrivée du beau temps.

Autres articles intéressants

La tomate et ses variétés

mercredi 27 avril 2016

Le plant de tomate est une référence dans la plupart des potagers, il représente la culture phare par excellence. Son fruit est aussi l'un des plus utilisés et appréciés en cuisine, et ceci n'est pas un hasard. Sa saveur, polyvalence et...

Le potager en décembre

jeudi 1 décembre 2016

Davantage encore que novembre, décembre est un mois de repos pour le potager et le jardin. Dès lors, si vous n'avez pas encore eu le temps cette année d'effectuer les « révisions » et améliorations que vous aimeriez apporter à...

Le potager en novembre

mardi 1 novembre 2016

En ce mois de novembre, il fait calme dans le potager et ce dernier entre dans une sorte de léthargie. Les tâches à réaliser consistent essentiellement à l'entretien du potager. Vous pouvez également profiter de ce mois pour effectuer le plan...

Le potager en juin

mercredi 1 juin 2016

Voilà déjà l'été qui pointe le bout de son nez pendant que le potager est en pleine effervescence ! Mais arrivent aussi une humidité ambiante élevée, des hautes températures et des pluies moins abondantes. C'est pourquoi l'attention...

Découvrez Notre Catalogue