Chargement en cours...
Retour
  • Votre panier 0 produit
  • Total des produits 0,00 €
  • Frais d'envoi 0,00 €
  • Total 0,00 €
Aller dans

Le potager en décembre

Davantage encore que novembre, décembre est un mois de repos pour le potager et le jardin. Dès lors, si vous n'avez pas encore eu le temps cette année d'effectuer les « révisions » et améliorations que vous aimeriez apporter à votre potager et à vos outils, c'est le bon moment.

Révision des outils et des installations

Bien qu'il convienne normalement d'entretenir fréquemment les outils pour le potager, vous pouvez profiter de ce mois pour nettoyer et entretenir vos outils, en les débarrassant de la terre et en graissant les parties métalliques afin d'éviter que le métal ne s'oxyde.

Comme déjà mentionné les mois précédents, une des tâches à ne pas négliger consiste à améliorer la fertilité du sol ou du substrat, ce qui peut être fait ce mois-ci. En ce mois de décembre, même si cela parait un peu tôt pour y penser, vous pouvez également déjà réfléchir ou revoir votre système d'arrosage en vue de l'été, pour les périodes où il faudra arroser régulièrement (entre 7 et 14 fois par semaine). Un programmateur d'arrosage associé à un système d'arrosage goutte à goutte évite de devenir l'esclave du potager pendant l'été.


Planification des rotations de cultures

La rotation des cultures est une des techniques qui permet de tirer le meilleur parti du sol / substrat sur lequel les cultures se développent.

En effet, en cultivant la même plante ou le même type de culture deux fois consécutivement au même endroit, ces deux plantes auront besoin des mêmes éléments nutritifs. De ce fait, la deuxième plante risque de ne pas être comblée dans ces éléments - et donc de ne pas être dans son élément - du fait que le substrat ait été appauvri en ces nutriments par la culture précédente. Par ailleurs, la répétition d'une même culture crée un environnement idéal pour la prolifération de maladies ou d'insectes indésirables, puisque, à chaque cycle ou nouvelle génération du ravageur, des hôtes sont à nouveau disponibles.


C'est pourquoi, au moment d'imaginer et de planifier l'organisation du futur potager, il est recommandé d'effectuer une rotation des cultures dans les différentes jardinières ou pots utilisés, de sorte que la même culture - et, dans la mesure du possible, le même type de culture - ne soit pas plantée au même endroit deux fois consécutivement.


La technique de rotation va bien au-delà du simple fait d'éviter la répétition d'une même culture ; elle prend également en compte les besoins et caractéristiques des différentes plantes. Certaines cultures peuvent par exemple être très voraces en éléments nutritifs alors que d'autres ont la capacité d'améliorer le substrat. De ce fait, en recueillant l'information en rapport avec les plantes que vous voulez cultiver, vous pourrez mettre cette technique en pratique et tirer le meilleur de ces dernières.


Mutualisme dans le potager

Un des objectifs de tout potager bio c'est de parvenir à représenter « artificiellement » ce que serait un écosystème naturel dans lequel tous les éléments se trouvent en équilibre parfait.


Afin d'atteindre cet objectif, les autres habitants du jardin potager, comme les insectes ou les oiseaux doivent également être pris en compte et préservés. En tant que faune utile, ils peuvent en outre être bénéfiques pour le potager et le jardin. Afin de les aider à faire face aux mois plus rudes et de les garder à proximité, vous pouvez leur fournir des abris / refuges ainsi que de la nourriture.

Tiny bird house at Jefferson


Semailles, repiquages et récoltes

Semailles :

  • Semis en pleine terre : Dans les régions tempérées, bien que ces variétés puissent également être semées à chaud, il est encore possible de semer en pleine terre : ail, cresson, épinards et petits pois.
  • Semis à chaud (sur lit chaud) : blettes et certaines variétés de tomates plus précoces comme : Marglobe, Tres Cantos ou Cœur de Bœuf.

  • Repiquages : laitues, scaroles, choux ou blettes.

    Ces repiquages peuvent également être effectués dans les potagers se trouvant à proximité de la mer.


    Récoltes :
    Malgré le manque de lumière et la faible croissance des plantes, il est cependant temps de récolter : scaroles, laitues, choux, radis, chou-fleur, carottes, poireaux, betteraves, épinards, oignons nouveaux et petits pois qui ont été plantés quelques mois auparavant.


    Enfin, si le mois de décembre n'est pas celui qui exige le plus de travaux et de soins dans votre jardin potager, il peut cependant être l'un des plus festifs. Si le cœur vous en dit, laissez donc l'ambiance de Noël entrer dans votre potager/jardin/terrasse, en le décorant par exemple avec des guirlandes lumineuses, des objets ou des fleurs de Noël. Qui sait si cela ne fera pas descendre en décembre la magie de Noël dans votre potager pour vous offrir, quelques mois plus tard, des fruits et des légumes qui orneront votre cuisine !

    Autres articles intéressants

    Culture du poireau

    mercredi 20 juillet 2016

    Le poireau est une plante de la famille des liliacées, comme l'ail ou l'oignon; elles sont faciles à cultiver et peu exigeantes. Elles ne prennent pas beaucoup de place et peuvent se récolter sur une longue période de temps. La partie...

    Les plantes anti-moustiques

    jeudi 16 août 2012

    Nous aimons tous nous asseoir dans notre jardin et profiter de celui-ci juste en le contemplant, mais parfois les moustiques nous obligent à rentrer à l'intérieur de notre maison sous peine d'être victime de ses piqûres.Les moustiques sont...

    Le potager en novembre

    mardi 1 novembre 2016

    En ce mois de novembre, il fait calme dans le potager et ce dernier entre dans une sorte de léthargie. Les tâches à réaliser consistent essentiellement à l'entretien du potager. Vous pouvez également profiter de ce mois pour effectuer le plan...

    Comment cultiver les asperges dans votre potager

    vendredi 8 juillet 2016

    Nous vous expliquons, ici, comment cultiver l'asperge, un végétal appartenant à la famille des liliacées. La partie comestible s'appelle le turion, il s'agit du bourgeon tendre qui résulte de la plante d'asperge. Les turions d'asperges...

    Découvrez Notre Catalogue