Chargement en cours...
Revenir
  • Votre panier 0 produit
  • Total des produits 0,00 €
  • Frais d'envoi 0,00 €
  • Total 0,00 €
Aller dans

Culture du haricot

Le haricot appartient à la famille des légumineuses. Il existe deux types de cultures: les haricots nains avec des tiges droites et qui ne nécessitent pas de tuteurs, et les haricots à rames qui eux nécessitent des tuteurs.

Exigences de la culture de haricots:

Climat: Les haricots ne se développeront pas si les températures sont inférieures à 10ºC ou si la photopériode se réduit (quantité de lumière reçu en une journée). Ils poussent mieux dans les climats chauds et tempérés. Si vous les plantez dans une zone venteuse, il faut les protéger car ce sont des plantes fragiles qui ne supportent pas l'influence directs de vents forts.

Substrat: Les haricots ne grandissent pas dans les terres froides et humides, ou dans les terres trop sèches. Les sols moelleux, bien labourés frais et riches en humus mais sans restes de matériaux organiques frais sont l'idéal. Vous devez choisir, pour la culture des haricots, une parcelle exposée au soleil pour que le sol puissent se réchauffer.

Nutriments: Comme toutes les légumineuses, les haricots n'ont pas besoins d'engrais car ils ont la capacité de capter l'azote ambiant grâce aux bactéries nitrifiantes qu'ils possèdent dans leur racines. Si le sol est très pauvre, il peut être utile de mélanger le sol à du compost un mois avant de procéder à la culture.

Arrosage: Les haricots ont besoin de sols qui ne se dessèchent pas car ils supportent mal les carences en humidité. Il est préférable de ne pas arroser abondamment pendant la période floraison car cela pourrait provoquer la chute des fleurs.

Flor de habichuela

Comment cultiver le haricot:

Les haricots, comme le reste des légumineuses, ne supportent pas les greffes, c'est pourquoi il est recommandé de les planter directement à leur lieu définitif.

Il faut procéder au semis lorsque la température du sol est supérieure à 8-10ºC; pour cette raison, il faut attendre début mai pour semer dans les climats froids alors que l'on peut commencer à semer en mars dans les climats tempérés.

  • Haricots nains: On les plantent en général en lignes ou sillons espacés d'environ 40 ou 50cm en enterrant quatre à cinq graines dans des trous successifs séparés de 30 à 40cm.

  • Haricots à rames: Ils requièrent des séparations entre chaque ligne ou sillons de 60 à 75cm pour faciliter leur développement et maintenir une ventilation idéale. Quand au nombre de graines et leur disposition, cela est similaire que pour les haricots nains.

Les haricots sont des plantes fragiles, il convient donc d'y placer un paillis organique afin de contrôler les mauvaises herbes et maintenir le sol aéré et humide.

Comme indiqué précédemment, les haricots nains n'ont pas besoins de tuteurs mais ceux à rames si, car ils poussent en s’enroulant aux éléments rigides environnants. Il faut donc placer des cannes ou des bâtons (tuteurs) de 2 ou 2,5m pour que les haricots poussent en y grimpant.

La structure la plus habituelle pour placer les tuteurs est la structure pyramidale; il faut placer les tuteurs sur deux lignes, les incliner et ensuite les attacher au centre.

Associations:

L'association de plantation la plus connues s'appellent l'association des trois sœurs (pratiquée par les ethnies amérindiennes d’Amérique du nord et d’Amérique centrale) où sont combinés le maïs, les haricots et la courge. Le maïs sert de tuteur pour les haricots, les haricots captent l'azote et les courges occupent l'espace entre les plants de maïs.

De plus, ils se combinent bien avec les carottes, les choux, les concombre, les fraisiers, les pommes de terres et les tomates. Par contre, ils ne s'associent pas bien avec l'ail, l'oignon, le fenouil ou le poireau.

En ce qui concerne les rotations,, ce ne sont pas des plantes exigeantes, même si, afin d'éviter les maladies ou les parasites, il est préférable de laisser un intervalle de deux ou trois ans avant de cultiver des haricots de nouveau au même endroit.

cultivo de la judía

Maladies et nuisibles:

  • Puceron vert et noir: Si l'attaque est localisée seulement sur un plant, on y remédiera simplement en l'arrachant, Si le problème est généralisé, il convient d'appliquer du savon potassique ou de l’huile de neem.

  • Araignées rouge et autres acariens: Ils attaquent en cas de manque  d'arrosage, c'est pourquoi il est important de maintenir un niveau d'humidité suffisant dans le sol, l'installation de paillis peut aider. Si l'attaque est généralisée, on appliquera du savon potassique et de l'huile de neem. L'extrait d'ail peut également prévenir leur apparition.

  • Chancre: C'est une maladie qui se manifeste par l'apparition de tâches obscures sur les feuilles et les cosses quand le temps est très humide. C'est pourquoi il ne faut pas toucher les plants ou récolter en temps humide. Si vous cultivez dans une zone humide, vous pouvez traiter ce champignon par fumigation avec de la prêle. Si l'infection est généralisée, la meilleure option est d'arracher et brûler les plants infectés.

  • L'oïdium: C'est un champignon qui à tendance à apparaître en cas de forte humidité ambiante et de température élevée. Pour éviter son apparition, il faut appliquer de la prêle et essayer de maintenir un bon niveau d'aération entre les plantes. Si la maladie est plus étendue, il faut procéder à la désinfection par fumigation avec du Bacillus thuringiensis.

Récolte:

À partir des semis, il s'écoule deux à trois mois jusqu’à la récolte; si vous souhaitez obtenir des haricots secs, il faut attendre jusqu'à quatre mois, ils seront de cette manière plus mûrs et secs.

Il faut récolter les haricots en cosses lorsqu'elles son formées, sans les laisser longtemps en terre car elles deviendront fibreuse et les grains se formeront rapidement. La plante est fragile, il faut donc éviter d’endommager les tiges, cosses et fleurs les plus tendres lors de la récolte. Pour maintenir une bonne production, il faut arroser copieusement pendant la récolte.

En ce qui concerne la récolte des haricots secs, vous pouvez, soit récolter à la main une par une les cosses mature ou bien attendre que qu'elles mûrissent toutes, arracher les plantes en les laissant sécher au soleil pendant une semaine et ensuite gauler les plants, ce qui diminuera le nombre de cosses sèches.

Judías verdes

Variétés de Haricots sur Planeta Huerto:



Autres articles intéressants

Le potager en novembre

mardi 1 novembre 2016

En ce mois de novembre, il fait calme dans le potager et ce dernier entre dans une sorte de léthargie. Les tâches à réaliser consistent essentiellement à l'entretien du potager. Vous pouvez également profiter de ce mois pour effectuer le plan...

Le potager en décembre

jeudi 1 décembre 2016

Davantage encore que novembre, décembre est un mois de repos pour le potager et le jardin. Dès lors, si vous n'avez pas encore eu le temps cette année d'effectuer les « révisions » et améliorations que vous aimeriez apporter à...

Culture du chou-fleur

vendredi 22 juillet 2016

Le chou-fleur est une plante de la famille des crucifères (ou brassicacées) comme le chou ou le brocoli. Il fait parti des plantes cultivées pour leurs fleurs et, bien que cela puisse nous paraître étrange, les espèces de choux-fleurs ont...

Le potager en juillet

vendredi 1 juillet 2016

C'est l'été, période où la lumière et les bonnes températures accélèrent la croissance des plantes et la production de fruits et légumes dans le potager.En juillet, la production des potagers est à son apogée et il convient d'être...

Découvrez Notre Catalogue