Chargement en cours...
Voir catégorie

Le potager en 1m2 Réductions incroyables sur les meilleurs produits pour votre potager urbain

Revenir
  • Votre panier 0 produit
  • Total des produits 0,00 €
  • Frais d'envoi 0,00 €
  • Total 0,00 €
Aller dans

Comment cultiver le céleri dans votre jardin

Le céleri provient de la famille des apiacées, anciennement appelés les ombellifères. C'est une plante bisannuelle et ses graines se caractérisent par les 5 nervures qui parcourent leur longueur.

Semis

Il y a deux époques pour semer le céleri: à partir des premiers jours de juillet jusqu'aux derniers jours d'août en effectuant sa greffe de fin août jusqu'à fin octobre, ou alors au printemps en plantant en novembre et en réalisant les greffes en janvier ou février. Pour cela, il faut un sol fertile, profond et très humide mais sans excès en eau. Il faut également éviter les excès de soleil, le mieux est donc de le cultiver dans un lieu ou il ne serait pas exposé au soleil pendant trop d'heures dans la journée.

Au moment de se mettre à l’œuvre, il faut mélanger la terre avec du fumier et ensuite planter les graines en respectant une distance minimum de 20 cm entre chaque plante. Quand les tiges atteignent une hauteur de 30 cm, environ après 3 ou 4 mois de culture, vous devez attacher les branches entre elles afin d'éviter qu'elles ne s'affaissent et les recouvrir de terre. Trois mois après avoir effectuer ces actions, vous pourrez procéder à la récolte.

Arrosage

Le céleri doit être arrosé au minimum deux fois par semaine. Durant sa première phase, la plante doit être arrosée abondamment. À aucun moment le sol ne doit être en pénurie d'eau.

Variétés de céleris sur Planeta Huerto

Maladies et nuisibles fréquents avec le céleri

Le coléoptère : Ces larves de 2 à 3 cm créent des galeries dans les feuilles, abîmant ainsi la plante. Ils apparaissent au printemps et dévorent les feuilles de céleri pendant la nuit. Le traitement écologique le plus efficace pour le contrôle de ce nuisible est le bacillus thuringiensis.

La mouche du céleri : Elles apparaissent généralement au printemps ou en été. La femelle pond ses œufs sur les feuilles de céleri et les larves creusent l'intérieur des feuilles, ce qui produit un asséchement des tissus. L'extrait de neem est un bon traitement contre ces parasites.

Les pucerons : Insectes normalement de couleur verte ou noire qui se regroupent sur la partie inférieur des feuilles. Vous pouvez lire ici "Comment combattre les pucerons?"

Mildiou : Ce champignon affecte les cotylédons et les premières feuilles, bien qu'il est possible qu'il se manifeste plus tard. Vous pouvez utiliser de l'infusion de prêle des champs pour traiter les plantes contre ce champignon.

Septorioses: Ce sont des champignons qui causent des tâches marrons et des points noirs sur les plantes, ce qui les assèchent et se traduit par la tombée des feuilles. La prêle est le meilleur fongicide écologique. Dans le domaine des champignons, le meilleur remède est la prévention : éclaircir les plantes afin que l'air puisse circuler plus librement et éviter de mouiller les feuilles durant l'arrosage (les endroits chauds, sombres et humides sont favorables au développement des champignons)

Utilisations du céleri

Le céleri peut se consommer frais, principalement en salade. On peut le manger cru ou cuit. C'est une plante avec des propriétés diurétiques, digestives, anti cancérigène et anti-inflammatoire entre autre. Il contient aussi des vitamines B, C et E.


Autres articles intéressants

Comment cultiver le potiron dans votre potager

samedi 16 juillet 2016

Le potiron (Cucurbita maxima), est un légume annuel riche en vitamines (A, B, C et D) et minéraux (potassium, calcium, fer...) intéressant pour ses multiples propriétés et usages. Propriétés Composé presque uniquement d'eau, c'est une...

La tomate et ses variétés

mercredi 27 avril 2016

Le plant de tomate est une référence dans la plupart des potagers, il représente la culture phare par excellence. Son fruit est aussi l'un des plus utilisés et appréciés en cuisine, et ceci n'est pas un hasard. Sa saveur, polyvalence et...

Le potager en juin

mercredi 1 juin 2016

Voilà déjà l'été qui pointe le bout de son nez pendant que le potager est en pleine effervescence ! Mais arrivent aussi une humidité ambiante élevée, des hautes températures et des pluies moins abondantes. C'est pourquoi l'attention...

Découvrez Notre Catalogue