Chargement en cours...
Revenir
  • Votre panier 0 produit
  • Total des produits 0,00 €
  • Frais d'envoi 0,00 €
  • Total 0,00 €
Aller dans

Guide sur la culture de la tomate

Guide sur la culture de la tomate

La tomate est une plante belle et complexe qui appartient à la famille des solanacées. Bien qu'elle soit aujourd'hui cultivée dans le monde entier, elle est à la base, originaire du continent américain.

Elle est très appréciée dans le domaine alimentaire pour son fruit riche (type baie), charnu et de couleur rouge: la tomate. Nous l’utilisons quotidiennement, autant crue que cuisinée de différentes manières.

Pour sa culture, il est important de signaler que c'est une plante ayant un cycle de culture assez complexe avec des exigences vitales et nutritionnelles très complètes. Elle a besoin d'arrosages abondants et de la lumière directe du soleil.

Force est de constater que ce n'est pas la meilleure plante pour débuter dans le jardinage. Nous allons toutefois vous énumérer les étapes fondamentales de sa culture et les aspects principaux à prendre en compte si vous souhaitez vous lancer dans sa culture:

  • Semailles: Les semailles doivent se faire en mars dans les climats doux et en avril dans les climats plus froids. Il est recommandé de commencer la culture dans une pépinière en couvrant chaque graine d'environ un demi centimètre de terre ou de substrat. Vous devrez, par la suite, arroser avec précaution afin de ne pas trop déplacer la terre et de la maintenir humide jusqu'à l'apparition des premiers bourgeons.

  • Greffe: Lorsque vous constatez que les pousses sont plus ou moins développées (qu'elles ont au moins quatre feuilles), il faut les déplacer dans leur lieu de culture définitif, que cela soit à terre libre, en pot ou en table de culture. Cette étape est délicate et, afin d'éviter d'endommager les plantes en les retirant, vous devez les cueillir en les attrapant au plus proche de la terre, et les arracher de manière ferme mais délicate. Vous devez ensuite les enterrer de nouveau dans leur nouveau lieu de culture en les couvrant de terre jusqu'au niveau où commencent le premières feuilles. Arrosez abondamment et régulièrement.

  • Installation de tuteurs: Les tuteurs sont des bâtons (vous pouvez, par exemple, utiliser des roseaux) d'environ un mètre et demi de longueur qui s'installent à côté de chaque plants. De 15 à 20 jours après la greffe, il faut associer chaque plante à son tuteur en procédant toujours par le bas de chaque plant. Ce procédé est nécessaire dans tous les cas, afin que la tomate puisse atteindre une hauteur de plus de deux mètres. Sans tuteurs pour les supporter, elles ne peuvent pas grandir correctement et les fruits ne seront pas corrects.

  • Élagage: Il est souhaitable de procéder à l’élagage entre mai et juin et de toujours procéder aux élagages suivants en coupant au dessus des branches fleuries. Il est important de signaler qu'il n'est pas nécessaire d'élaguer les variétés à croissance déterminée, c'est à dire, les variétés qui ont une croissance limitée.

  • Récolte: Elle se réalise généralement de juin à août en fonction du degrés de maturité des fruits. La maturation est simple à évaluer, il suffit de regarder la couleur et la consistance de la tomate.

Après avoir détaillé les différents aspects de la culture de la tomate, nous allons énumérer certaines des maladies et ravageurs qui peuvent affecter la tomate:

  • Pour ce qui est des insectes, les plus importants sont la mouche blanche, le puceron et la mineuse de la tomate. Les symptômes identifiables d'une infestation par l'un de ces insectes sont, une faiblesse générale de la plante et la chute des fleurs.

  • Les maladies causées par les champignons: Elles sont facilement repérables car elles présentent des symptômes de style, tâches blanchâtres, grises ou noirâtres (ressemblant à de la moisissure) et des pourritures très visibles. Les champignons affectant régulièrement la tomate sont:

      • Le mildiou de la tomate (tâches blanchâtres sur la face intérieure des feuilles).

      • L'oïdium de la tomate (tâches jaunes sur la face des feuilles et blanchâtres sur la partie inférieure)

      • Le chancre de la tomate (provoque des tâches sur les fruits, en premier de tons rougeâtres et ensuite noires)

  • La tomate peut aussi souffrir de maladies virales, les plus fréquentes sont:

      • Le virus de la mosaïque de la tomate (mosaïque de tâches de différentes couleurs. Tons verts sur les feuilles et rouges sur les fruits)

      • Le virus de la maladie bronzée de la tomate (décoloration modérée des feuilles et très évidente des fruits )

  • En ce qui concerne les maladies bactériennes, nous pouvons citer comme les plus fréquentes le chancre de la tomate et la gale bactérienne. Les maladies bactériennes se caractérisent en général par des pustules sur la tiges et les fruits et par la formation de tâches nécrotiques sur les fruits.


Les lignes précédentes sont censées être un guide de base pour vous aider lorsque le désir de vous attaquer à la culture de la tomate vous prendra. Cependant, n'oubliez pas que les plus grands facteurs en jeu sont la nature elle même et l'expérience que vous acquerrez au fur et à mesure. Pour la suite, vous avez à votre disposition tous les articles de notre revue qui pourront vous aider avec cette culture difficile. Bonne chance!


Guide sur la culture de la tomate

La tomate et ses variétés

Le plant de tomate est une référence dans la plupart des potagers, il représente la culture phare par excellence. Son fruit est aussi l'un des plus utilisés et appréciés en cuisine, et ceci n'est pas un hasard. Sa saveur, polyvalence et...

lire plus

Découvrez Notre Catalogue